#N2 Bilan et perspectives avec G. Godin et S. Reghem

#N2 Bilan et perspectives avec G. Godin et S. Reghem
Les Coprésidents du club, Guillaume Godin et Sylvain Reghem.
Gouverner, c’est prévoir. Fidèles à cet adage, les Coprésidents de l’ASBO Guillaume Godin et Sylvain Reghem préparent donc déjà actuellement la saison 2022-2023 de l’équipe fanion du club en National 2. L’occasion de faire un premier bilan de l’exercice en cours et de se projeter sur la suite du projet, avec ambition et détermination.


asbo.fr : Messieurs, à 3 journées du terme de cet exercice 2021-2022 de National 2, l’équipe fanion de l’ASBO occupe la 3e place du Groupe B, alors que l’objectif fixé était le Top 8. Pour vous, la saison est-elle donc déjà réussie ?

G. Godin : Oui, on peut le dire. La saison dernière, alors que nous étions promus, nous n’avions eu que 9 matchs pour découvrir ce niveau, avant l’arrêt définitif et prématuré du championnat à cause du Covid. Pour cette première saison pleine en N2, donc, on voulait faire bonne figure en terminant dans la première moitié de tableau. Dès aujourd’hui, l’objectif est largement accompli (ndlr : l’ASBO compte 15 points d’avance sur le 9e), malgré de grosses péripéties, comme l’accident d’Eduardo Rodrigo.

S. Reghem : Il est toujours important de respecter nos ambitions. Nous sommes évidemment satisfaits des résultats, mais également de l’état d’esprit qui règne au sein du groupe fanion. Dans une saison qui a parfois été compliquée, notamment avec de nombreuses blessures graves, les joueurs et le Staff ont eu un comportement exceptionnel. Ça aurait pu mal tourner, et pourtant, l’équipe a toujours su prendre les choses par le bon bout.


Depuis votre élection à la tête du club en 2018, l’équipe fanion est en progression constante (2e de N3 en 2019, 1re de N3 en 2020, 7e de N2 en 2021 au moment de l’arrêt, 3e de N2 actuellement). À ce rythme, on imagine que l’objectif la saison prochaine devrait être élevé...

S. R. : On suit une courbe intéressante, en effet, mais cette progression était notre ambition affichée dès le départ quand on a repris l’ASBO en juin 2018, avec le Manager Sébastien Dailly dans nos bagages. On est dans une continuité, c’est bien. L’évolution est intéressante. On retrouve un public au stade qui prend du plaisir. Le club dans son intégralité progresse*. Maintenant, ce n’est pas une fin en soi et il faut continuer à persévérer et à performer pour, dans un premier temps, remonter en National.

G. G. : Une telle ambition, ça se bâtit. Cette saison, on peut voir qu’on a réussi à se mettre au niveau du National 2. La saison prochaine, on va tout faire pour être encore plus forts, tout en gardant l’état d’esprit du groupe actuel ! Dans notre projet initial, le National 2 n’était qu’une étape. L’objectif est d’amener le club plus haut, retrouver le monde professionnel. On part désormais sur un nouveau cycle de 2 ans à l’issue duquel il faudrait réussir à atteindre le niveau supérieur.


Des ambitions élevées, donc, mais l’ASBO aura-t-elle les moyens de les assumer ?

G. G. : On l’espère. On mène un gros travail de fond auprès de nos partenaires privés, que l’on remercie évidemment pour leur soutien, y compris pendant la période difficile du Covid. On sait qu’ils vont continuer de nous suivre dans l’aventure. En ce qui concerne nos partenaires institutionnels (Ville de Beauvais, CD de l’Oise, Région Hauts-de-France), on discute beaucoup ensemble. Ils sont au courant de notre stratégie pour le club. On compte sur eux pour nous soutenir dans cette nouvelle phase du projet, sur le plan financier, certes, mais aussi sur le plan des infrastructures. Aujourd’hui, on doit donner des moyens à notre coach en termes de joueurs, de staff et en termes d’installations. Permettre à l’équipe de s’entraîner correctement au quotidien, de bien préparer ses rencontres. On s’est aperçus que la mise en place de veille de match sur Brisson est primordiale, que jouer des matchs de préparation sur Brisson pour permettre à nos recrues de prendre des repères est incontournable.

S. R. : Ce qu’il faut bien rappeler, c’est que le projet de l’ASBO, ce n’est pas un projet Godin-Reghem, mais le projet de toute une ville, tout un département, tout un territoire. Seuls, on n’y arrivera pas. On a besoin d’être épaulés. À ce titre, on remercie encore une fois nos partenaires, institutionnels comme privés, qui nous accompagnent aujourd’hui. On travaille pour avoir le budget le plus haut possible, d’une part pour avoir la meilleure équipe fanion possible, car c’est la locomotive d’un club, mais aussi pour que nos 650 licenciés puissent bénéficier des meilleures conditions pour progresser, avec des éducateurs diplômés, des dirigeants impliqués. L’ASBO est une place forte du sport beauvaisien, l’ASBO est une entité historique du sport oisien. Faisons en sorte qu’elle retrouve son rayonnement d’antan.

*Dans un prochain entretien, les Coprésidents évoqueront les Féminines, la formation...

Publié le 05 mai à 16h36

Infos Club

Classement

Pl. Club Pts J. Diff.
1. Paris 13 60 28 21
2. Fleury 59 28 24
3. ASBO 50 28 3
4. FC 93 47 28 7
5. Lusitanos 45 28 10
6. Épinal 41 28 14
7. Auxerre (b) 39 28 -2
8. Reims (b) 37 28 2
9. St-Quentin 35 28 -1
10. SGS 34 28 -3
11. Haguenau 31 28 -9
12. Belfort 30 28 -11
13. Metz (b) 28 28 -10
14. Schiltigheim 28 28 -5
15. Lens (b) 23 28 -15
16. Entente SSG 21 28 -25

Matchs

Derniers :

Belfort 0 - 1 ASBO
ASBO 3 - 2 St-Quentin
Épinal 0 - 1 ASBO

Prochains :

Lens (b) - ASBO
ASBO - SGS
Calendrier


Réseaux Sociaux